huile d argan

Huile argan alimentaire

L’HUILE D’ARGANE POUR NOURRIR, ÉCLAIRER ET GUÉRIR.

huile argan alimentaire: L’huile d’argane nourrit l’imaginaire des gens du peuple et des écrivains. Elle est ainsi magnifiée chez les romanciers. Elle a des odeurs orgasmiques pour Chraibi qui exagère a peine le lien intime entre l’amour et l’huile d’argane. Elle est en effet appelée  » huile de la force de l’homme, donc de sa virilité » chez les berbères. Elle est souvent conseillée comme aphrodisiaque et c’est probablement dans son odeur que se trouve l’explication d’un tel effet. L’usage de l’huile dans la toilette des femmes sert a attirer les hommes non seulement par les reflets d’or des visages et des cheveux, mais aussi par cette odeur indéfinissable flottant sans cesse entre le musc, la noisette et la vanille. L’homme n’est-il pas un animal dot les instincts restent sensibles a l’envoûtement des parfums ? On retrouve aussi la mention de l’huile d’argane dans plusieurs romans de Tahar Ben Jelloun. Dans Harrouda, II décrit la femme sirène qui enduisait sa chevelure d’argan et brillait au soleil. De même, dans La nuit sacrée, il évoque la sainte des sables qui enduisait les lèvres des jeunes filles d’huile d’argane pour les rendre plus belles et attrayantes. Dans La prière de l’absent, elle adoucit la mort et prépare a l’au-delà: Sindibad se donne la mort en mangeant du haschich mélangé a l’huile d’argane et au cyanure. Tahar Ben Jelloun l’évoque aussi comme offrande et signe d’hospitalité et de générosité des terres rudes de l’arganeraie.

Et si l’arganier a de tous temps marqué les esprits et la mémoire des gens, c’est probablement à travers son huile qu’on retrouve ce lien indéfectible entre l’arbre et les hommes. C’est le talisman qui a lié l’homme A l’arganier depuis toujours. L’évocation de l’huile d’argane est toujours teintée de passion, que ce soit comme source d’inspiration, pour le charme qu’exerce le pays sur les gens, ou comme intérêt économique justifiant l’extension de la culture de l’arbre et son acclimatation  dans d’autres régions. L’huile d’argane a toujours été considérée comme produit typiquement marocain et même comme emblème national. Ibn khaldoun, dans sa description du Souss, indiquait que l’huile d’argane faisait partie des présents que les notables de cette province envoyaient à la cour. Les Sultans marocains l’envoyaient aussi aux monarques et gouverneurs d’Europe et d’Orient. Dans l’exposition de 1867, le Maroc a présenté l’huile avec cette note : « Huile d’arganier, on fait volatiliser par la chaleur l’odeur empyreumatique qu’elle contient, et on obtient une huile excellente pour tous les usages de la cuisine et pour l’éclairage ».

No Comments

Leave a Comment